Nos conseils pratiques

En cas de grand vent

  • Consultez Météo France.
  • Fermez les ouvertures de votre habitation (portes, portails, fenêtres, volets)
  • Mettez à l’abri tous les objets qui pourraient être emportés par le vent pour éviter qu’ils percutent une personne ou un bien. Y compris votre véhicule.
  • Suivez les conseils des autorités et consultez la carte de vigilance de Météo France.
  • Agissez en prévention des vols en remplaçant les éventuelles vitres brisées.
  • En cas d’endommagement de votre toiture, faites la bâcher par un professionnel pour éviter les entrées d’eau.
  • Déclarez le sinistre à votre assureur dès que possible en joignant les photographies et liste des dommages que vous avez subis

En cas de dégât des eaux

  •  Traquez la fuite d’eau régulièrement, au niveau des arrivées, évacuations d’eau et robinets.
  • Regardez la météo pour éviter de laisser  une fenêtre ouverte en cas d’intempéries.
  • Entretenez gouttières et évacuations de terrasse pour éviter que les feuilles mortes et autres débris naturels ne les bouchent.
  • Interrompez la circulation générale d’eau lorsque vous vous absentez plusieurs jours.

Que l’origine du sinistre se situe chez vous ou chez un voisin, immédiatement après le dégât des eaux :

  • Fermez l’arrivée d’eau là à l’origine du problème ou coupez l’eau dans votre logement ! Si l’eau vient d’un autre logement ou des parties communes, alertez au plus vite le voisin, le gardien et le syndic.
  • Si votre logement est envahi d’eau, coupez l’électricité.

 

 

 

 

  • Si vous êtes à l’origine du sinistre : prenez contact avec tous les voisins impliqués, vous allez devoir rapidement remplir avec chacun d’eux un constat amiable de dégât des eaux.
  • Pour une meilleure prise en charge de votre déclaration réunissez la preuve de la propriété et la valeur des biens endommagés (factures, témoignages, photos), recensez les dégâts sur le mobilier ou le logement.
  • Faites des photos des dégâts.
  • Remplissez un constat amiable avec votre voisin s’il est concerné.
  • Au maximum 5 jours après le sinistre, déclarez le sinistre auprès de votre assureur en lui transmettant photos et constat.

En cas d’incendie

  • Chacun son métier ! Je fais vérifier régulièrement les installations électriques par un véritable électricien et surtout jamais seul(e) même si je bricole de temps en temps.
  • Je laisse un espace suffisant autour des appareils électriques pour qu’une ventilation naturelle puisse les refroidir.
  • J’utilise des fusibles ou disjoncteurs à la capacité adéquate (watt) pour éviter que les câbles dégagent une chaleur excessive. Je ne branche pas trop d’appareils sur une même prise.
  • Ce qui est temporaire n’est pas permanent ! Si la rallonge est omniprésente dans mon appartement, je fais installer un câblage permanent par mon électricien car une rallonge trop utilisée chauffe et les fils craquent à l’intérieur ce qui peut causer un arc électrique.
  • En cas d’absence prolongée, je débranche tous les appareils restant en veille.
  • Je ne laisse aucune flamme sans surveillance même quand je maîtrise le temps de cuisson d’une recette. Une simple bougie qui tombe et tout peut partir en fumée.
  • Même les appareils produisant de la chaleur (friteuse, fer à repasser, fer à souder, radiateur électrique) sont susceptibles de déclencher un incendie si j’oublie de les éteindre en quittant la pièce.
  • J’écarte mes meubles et rideaux de toute source de chaleur.
  • Alertez les secours.
  • En cas de début d’incendie, essayez de le maitrisez en frappant les flammes avec un linge, avec de l’eau si le feu ne provient pas d’un compteur électrique ou avec un extincteur. Fermez l’arrivée de gaz.
  • Si le feu se propage, en moins de 3 minutes, vous devez sécuriser en priorité les personnes en les faisant sortir en couvrant la bouche et le nez de tous les membres de ma famille avec un linge mouillé.
  • Fermez les portes derrière nous pour ralentir la progression de la fumée. 

 

 

Pour sauver une personne dans une maison en flammes, seuls les pompiers ont l’équipement nécessaire.

 

 

  • Déclarez votre sinistre auprès de votre assureur qui pourra mettre en place des mesures d’urgence notamment en cas de besoin de relogement.

En cas de vol

  • Téléphonez immédiatement aux autorités de police ou de gendarmerie.
  • Portez plainte dans les 24 heures suivant le vol et conservez le récépissé de dépôt de plainte, il sera utile lors de la déclaration à votre assureur.
  • Changez la ou les serrures fracturées, mais conservez les pour justifier de l’effraction à votre domicile.
  • Vérifiez si vous avez tous vos jeux de clés. Si des clés ont été dérobées, changez immédiatement les serrures correspondantes.
  • En cas de dommages (portes, fenêtres), prévenez votre propriétaire si vous êtes locataires.
  • Barricadez provisoirement : disposez un contreplaqué à l’endroit d’un vitrage brisé et fermez les volets tant que la réparation n’a pas été effectuée.
  • Vérifiez si des carnets de chèques ou des cartes bancaires ont été dérobés. Dans ce cas, faites immédiatement opposition auprès de votre banque.
  • Constituez la liste des biens volés en y ajoutant le maximum de justificatifs : photos, factures d’achat ou de réparation, certificats de garantie, etc.
  • Adressez votre déclaration de vol à votre assureur.

En cas d’orage

  • Faire installer un paratonnerre
  • Vérifiez que les gouttières et évacuations d’eau ne soient pas bouchées
  • Rangez le matériel extérieur pouvant être soulevés par le vent ou endommagés par l’orage, y compris votre véhicule.
  • Suivez les informations et conseils des autorités par radio ou smartphone, notamment la carte de vigilance de Météo France.
  • Débranchez l’antenne de la télé ainsi que le cordon d’alimentation électrique de vos appareils électro-domestiques pour éviter toute implosion: en effet ils sont exposés à un risque de forte surtension,.
  • Ne pas toucher les pièces métalliques (robinets, appareils électroménagers, téléphones fixes)
  • Eviter tout déplacement extérieur.
  • Déclarez le sinistre à votre assureur dès que possible en joignant les photographies et liste des dommages que vous avez subis.

En cas de neige et verglas

  • Consultez la carte de vigilance de Météo France.
  • Vérifiez vos installations électriques, en particulier votre chauffage.
  • Isolez les canalisations extérieures ainsi que celles des pièces non chauffées.
  • Elaguez les arbres à proximité de votre habitation pour éviter toute chute de branche après accumulation de neige.
  • Consultez la carte de vigilance Meteo France et suivre les consignes de sécurité des autorités.
  • Chauffez-vous uniquement avec le chauffage prévu à cet effet : ne pas utiliser d’autres appareils de type cuisinière ou brasero.
  • Déclarez le sinistre à votre assureur dès que possible en joignant les photographies et liste des dommages que vous avez subis.

En cas de grêle

  • Fermez les volets pour éviter toute casse de vitres.
  • Mettez votre véhicule à l’abri.
  • Agissez en prévention des vols en remplaçant les éventuelles vitres brisées.
  • En cas d’endommagement de votre toiture, faites la bâcher par un professionnel pour éviter les entrées d’eau.
  • En cas d’effraction, portez plainte auprès de la gendarmerie.
  • En cas de sinistre (vitre brisée, effraction), déclarez le sinistre à votre assureur dès que possible en joignant les photographies et liste des dommages que vous avez subis

 

En cas d’inondation

Votre logement risque d’être inondé ! Malgré cette situation extrêmement stressante, vous devez garder le sens des priorités. Bien sûr il s’agit de protéger votre famille en premier lieu mais aussi votre habitation. Il est essentiel de vous organiser pour mettre en sécurité vos papiers importants, tenter de minimiser les dégâts en plaçant des sacs de sable, surélever les objets, l’électroménager. A tout moment vous pouvez être amené à couper, l’électricité, le gaz et le chauffage. Dans tous les cas, vous devrez rester à l’écoute des conseils des autorités.

  • Renseignez-vous sur l’évolution de la situation, auprès des autorités, des sites d’information notamment en consultant la carte de vigilance de Météo France.
  • Déclarez le sinistre à votre assureur dès que possible en joignant les photographies et liste des dommages que vous avez subis.