Quelques enseignements de 15 jours de cellule de crise

Quelques enseignements de 15 jours de cellule de crise

Depuis le 02.03, l’entreprise Groupe Prunay (Eurexo, AutexiaManexiPGA) s’est organisée pour faire face à la crise Coronavirus. La première action a été de monter une cellule de crise quotidienne.

– Prendre des décisions tous les jours via cette cellule dans un environnement inconnu, en perpétuel mouvement et sans aucun repère lié à l’historique constitue un très bon test de gouvernance pour l’entreprise

– Les décisions sont complexes à prendre mais vitales car les enjeux sont difficilement conciliables tous en même temps : la santé des collaborateurs, l’avenir de l’entreprise, le service rendu aux clients, le cadre légal. Tout va très vite.

– Un équilibre des « forces » est indispensable pour prendre les bonnes décisions et avoir un temps d’avance à chaque étape (ne pas être trop dans l’émotion, résister au sentiment d’urgence…)

– Il est nécessaire de s’adapter très vite au nouveau contexte, pas de temps pour le doute. A titre illustratif tous les confrères réunis au sein de la FSE se sont réunis tous les jours pour faire un état commun de la situation sanitaire et pouvoir permettre ainsi au bureau de la FSE de prendre des décisions communes et concertées très rapidement

– L’anticipation dans le schéma informatique d’une situation généralisée de télé-travail est le seul moyen de passer le cap (applications accessibles depuis un simple browser, équipements PC portables, transfert téléphonie…)

– Une fois ces décisions prises la clef réside dans une exécution sans faille et quasi militaire, il n’y a pas de délai possible (Mardi 17.09 à 12h le confinement devient effectif)

Au niveau d’une entreprise de taille intermédiaire telle que le Groupe Prunay, cela implique un plan d’action sur plus de 50 sites et environ 700 personnes, à titre illustratif voici quelques actions déployées ces jours derniers :

– Adapter le plan de continuité d’activité au contexte particulier du coronavirus en moins de 48h

– Communiquer le plan d’action sur l’ensemble des sites (affichage physique et communication électronique)

– Déployer le télé-travail sur l’ensemble de l’entreprise y compris sur le personnel support non équipé en ordinateur portable : en 3 jours (annonce jeudi soir => mardi matin) livraison d’environ 100 PC livrés dans toute la France.

– Adapter l’équipe support informatique à une entreprise en télé-travail (*2 sur la charge)

Une fois cette période passée (à quand la sortie du confinement ?), vous disposez d’un comité de direction plus solidaire, qui a passé une épreuve majeure, vous avez des salariés engagés pour les mêmes raisons et une chaîne fournisseurs/clients qui doit être plus solidaire car à ce jour nous voyons beaucoup de solidarité et de compréhension dans les rapports inter-entreprises.